Accueil du site > La Carreto Ramado > Les Carreto Ramado

Les Carreto Ramado

Les Fêtes de Saint-Eloi, Saint-Jean, Saint-Roch entre Rhône, Alpilles et Durance

Enregistrer au format PDF

dimanche 27 avril 2014

Ces fêtes très anciennes, dont on retrouve les traces au XVIIe siècle à Maillane et Châteaurenard, ont gardé tout leur rituel et sont plus qu’une fête folklorique. Elles sont une tradition vivante que nous ont transmis nos aïeux. Essentiellement rurales, ces fêtes font une large place à la langue provençale et au costume traditionnel.

Patron des orfèvres et maréchaux ferrant, Saint-Eloi devint le patron des corporations en rapport avec les chevaux et les paysans. C’est en son honneur que se donnent les cavalcades de la Carreto Ramado, char de verdure garni de blé, d’avoine, fusain, et autres céréales. D’autres confréries, ayant pris Saint-Roch pour patron, décorent leurs chars des plus beaux fruits du terroir.

Celui ci est tiré par des chevaux attelés en flèche   (queue leu leu) et le nombre varie d’une vingtaine lors d’une cavalcade " en courant" à une cinquantaine et plus pour un déplacement au pas.

Les chevaux de tête sont harnachés à la mode sarrasine : brides et colliers sont ornés de houppes de laine, rubans multicolores, pompons et plumes de différentes couleurs, et sont incrustés de petits miroirs aux mille reflets. Grelots et clochettes tintent toujours au rythme des sabots qui martèlent le sol.

Les suivants arborent fièrement leurs "colliers cuivrés", harnachement d’apparat aux cuivres rutilants.

Un "rava", peau de mouton couvre les épaules du cheval, tandis qu’un "tapis" souvent brodé aux initiales de son propriétaire et complété par un filet ouvragé couvre le dos du cheval.

Chaque cheval est tenu par un charretier, membre de la confrérie, qui est traditionnellement vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon bleu. Une "taillole" de couleur différente selon le village complète la tenue. Sur les chevaux, jeunes filles et dames sont parées du magnifique costume provençal d’autrefois.

Quelquefois, un "foueteur", debout sur un cheval fait claquer son fouet.

Ces fêtes se déroulent de début Juin à mi Septembre dans différents villages de notre Provence Mistralienne, entre Rhône, Alpilles et Durance.

Vous y êtes cordialement invités, vous en emporterez un merveilleux souvenir...