Accueil du site > Les sociétés > Saint Roch d’Aureille > La Carreto ramado di cigaloun D’Aureio

La Carreto ramado di cigaloun D’Aureio

Enregistrer au format PDF

vendredi 20 mars 2015, par Eric

Retrouvant ainsi une tradition qui s’était éteinte au lendemain de la première guerre mondiale, La charrette aureilloise a recommencé sa ronde dans le village le 16 Août 2002, jour de la Saint Roch. Mr le maire était le premier prieur de cette charrette recréée.

En 2008, le saint sort toujours de l’église à la date du 16 Août pour un hommage qui reste intimiste, une atmosphère "fête de village". La meilleure preuve en est peut être cette dame, qui au premier passage du cortège accompagnant la carreto confie son nouveau né au soin des membres de l’atelier de Maillane, stupéfaites par tant de confiance. Lové dans le panier de linge, l’heureux bambin participe ainsi à son premier défilé dans les bras de Morphée. Ni les stridulations du Condor, ni l’eau bénite ne viendront déranger ce sommeil du juste. Aux cotés du Condor et de l’atelier, les Cigalon d’Aureio étaient également accompagnés par le Ruban de Trinquetaille. Un cortège de fort bonne tenue, précédant Roger Gonnet [1] qui emmène lou davans   et la flèche des chevaux tirant une Carreto maraichère fantastiquement décorée

La Carreto di Cigaloun d’Aureio est une charrette dont les membres du groupe laissent entendre qu’elle est la plus belle du genre. Si cela n’est pas vrai, du moins ne doit on pas être loin de la vérité. Les prieurs ont bien travaillé.

infos portfolio